Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:21

 Vendredi 30 septembre

dès 19h00

à la librairie Vivement dimanche Fabio ViscogliosiNous recevons Fabio Viscogliosi pour la sortie de son nouveau livre : Mont Blanc (éd Stock).

Il écrit, il dessine, il compose, il chante, il joue de plusieurs instruments...et il fait tout cela très bien ! Il vit ici à la Croix-Rousse.
Nous avions beaucoup aimé son premier ouvrage Je suis pour tout ce qui aide à traverser la nuit. Avec Mont Blanc, Fabio Viscogliosi est toujours élégant et profond sans être pesant.

Prochainement :

 Samedi 8 octobre 2011
dès 17h00 - lecture dès 19h00
  

à la librairie Vivement dimanche

Nous recevons David Vann pour son nouveau roman Désolations (Gallmeister).
L'auteur de Sukkwan Island nous emmène encore une fois dans une île d'Alaska, avec un couple qui se déchire...
 

 

Librairie Vivement dimanche

Entrée libre et gratuite  

 

Librairie Vivement dimanche
4 rue du Chariot d'or
69004 LYON

04 78 27 44 10

www.vivementdimanche.com

Venez nombreux !

Repost 0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 14:32
Récemment, j'ai enchaîné deux livres sur l'amour et l'addiction.
Autant dire que j'ai fait le grand écart !


Dernier crâne de M. de Sade Jacques Chessex GrassetLe dernier crâne de M. de Sade de Jacques Chessex, Stock

Jacques Chessex, pour son dernier livre, nous raconte la fin de la vie du marquis de Sade. Et le destin abracadabrant de son crâne.
A la première partie crue, suit une deuxième partie plus "farfelue" sur le destin du crâne de M. de Sade que certains disent possédé par l'esprit libidineux de son propriétaire.

Ce dernier roman de Jacques Chessex est assez particulier et à la fois très réussi.
J'ai hâte d'en lire d'autres.



cliquez sur la photo pour aller directement sur Likoma.fr



Léger passage à vide Nicolas Rey Au Diable VauvertUn léger passage à vide de Nicolas Rey, Au Diable Vauvert

Une tranche de vie. La tranche de vie, le tournant, d'un écrivain alcoolique et drogué pour qui tout bascule : séparation, cure de désintoxication...
Malgré (ou peut-être gâce à) tous ces problèmes de célébrité parisienne intoxiquée à tout ce qui peut lui créer une sensation, le narrateur garde un humour ironique délicieux et humaniste. Cette ironie le protège de la vraie vie qu'il comprend très bien.

Je sais que ceux qui ont déjà lu beaucoup de Nicolas Rey pourrait s'en lasser ; mais j'ai beaucoup aimé mon premier Nicolas Rey !

cliquez sur la photo pour aller directement sur Likoma.fr






Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 12:21



Ca y est ! J'ai mes place pour Guillaume et les garçons, à table !, la pièce écrite et interprétée par Guillaume Gallienne.


Vous savez, Guillaume Gallienne, on le voit un peu partout (et ce n'est pas une image) puisqu'il est sur Canal + avec des pastille sur le cinéma, sur France inter où il fait des lectures de textes classiques, au cinéma dans des films de Sofia Coppola, Danièle Thompson, Philippe Harel, Jean-Michel Ribes etc...



Il est comédien de la Comédie fançaise mais ne se limite pas à un registre classique et c'est cette ouverture, cette originalité que j'aime.
Il sait ne pas se prendre au sérieux et à la fois il est passionnant quand il l'est, sérieux.


Sa pièce est éditée aux Solitaires intempestifs. Un délice !

Quatrième de couverture :
Le premier souvenir que j’ai de ma mère, c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone il y a deux jours, elle raccroche en me disant : « je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Sociétaire de la Comédie-Française, acteur pour le cinéma et la télévision, auteur des Bonus de Guillaume, metteur en scène et auteur de ballets, Guillaume Gallienne signe ici son premier texte pour le théâtre.
Repost 0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 09:55
L'Enchanteur et l'illustrissime recette gâteau café-café d'Iraina Sasson de Joëlle Tiano chez Intervista

b25567340ed5690b9fc5159d46809e68.jpgA presque 101 ans, très loin de là où elle est née, Irina Sasson entretient chaque matin sa mémoire en récitant, dans les sept langues que sa destinée l'a amenée à parler, la recette du fameux gâteau café-café qui lui avait valu le succès que l'on sait dans la colonie européenne de Batenda. Surgissent alors les jours incandescents de sa vie. Des jours qui n'ont rien perdu de leur douceur ni de leur éclat, ni de leur douleur non plus.


Je suis encore dans le nuage doux et tendre de ce livre.

On suit la vie d'Irina, de Paris à ce nouveau pays qu'elle épouse en même temps qu'Adriano. Elle garde avec elle le secret de la recette du gâteau café-café qu'elle égraine dans le livre petit à petit, au rythme de ses souvenirs.
Ce livre est rempli d'amour et de chaleur.
Avec peu de phrases, on est embarqué dans une vie longue et pleine d'émotions.

Ne le ratez pas ! ;)

(archive de l'ancien blog)
Repost 0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 09:50

Le Canapé Rouge de Michel Lesbre chez Sabine Wespieser

feea57cbe4d90e880ba32466ffc136f4.jpgParce qu'elle était sans nouvelles de Gyl, qu'elle avait naguère aimé, la narratrice est partie sur ses traces. Dans le transsibérien qui la conduit à Irkoutsk, Anne s'interroge sur cet homme qui, plutôt que de renoncer aux utopies auxquelles ils avaient cru, tente de construire sur les bords du Baïkal un nouveau monde idéal.
À la faveur des rencontres dans le train et sur les quais, des paysages qui défilent et aussi de ses lectures, elle laisse vagabonder ses pensées, qui la renvoient sans cesse à la vieille dame qu'elle a laissée à Paris. Clémence Barrot doit l'attendre sur son canapé rouge, au fond de l'appartement d'où elle ne sort plus guère.



Le Coup de Coeur de Nathalie sur le blog des IPC2007 est vraiment magnifique.

On suit Anne dans son voyage pour retrouver son ami, Gyl. Parallèlement, elle nous raconte son amitié pour Clémence qui l'attend sur son canapé rouge.

L'écriture de Michèle Lesbre est douce et poétique.

Une belle histoire sur la vie et ses petits bonheurs.

(archive de l'ancien blog)

Repost 0